Les Tchèques bien plus écolos que les Suédois

Le 22 juin 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’image du Suédois ou de l’Allemand se rendant à son travail à vélo ou en tramway pour diminuer son impact écologique vient de prendre un coup avec l’étude de TNS-Sofres sur «Les Européens, la mobilité et le prix des carburants». Ces deux nationalités n’apparaissent guère plus écolos que les Français ou les Italiens lorsqu’il s’agit du choix de leur mode de transports. Les Allemands, Français, Italiens et Suédois vivant en zone urbaine se tiennent dans un mouchoir de poche en ce qui concerne leur utilisation de la voiture en agglomération. Ils sont respectivement 47%, 53%, 55% et 52% à utiliser «tous les jours ou presque» leur automobile en agglomération, contre seulement 25% des Tchèques. En ce qui concerne le recours aux transports publics, le constat se confirme: si 40% des Tchèques les utilisent tous les jours, ils ne sont que 19% en Suède, 18% en France, 15% en Allemagne, et 12% en Italie. Un chiffre montre tout de même un intérêt plus important des pays nordiques pour les métros et autres bus, 48% des Français et 52% des Italiens avouent ne jamais prendre ces modes de transports, contre seulement 37% des Suédois et 38% des Allemands (9% des Tchèques). Seul espoir pour les collectivités locales qui désespèrent d’attirer leurs habitants dans les bus: la hausse du prix du carburant qui change lentement les habitudes des Européens.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus