Les suites de l’Energiewende

Le 09 septembre 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Barbara Hendricks, ministre fédérale de l'environnement, a du amender son projet.
Barbara Hendricks, ministre fédérale de l'environnement, a du amender son projet.
DR

Amendé à la demande d’Angela Merkel, le projet de feuille de route climatique à 2050 comporte peu d’objectifs chiffrés.

Berlin entend bien poursuivre sa transition énergétique. Le ministère fédéral de l’environnement vient de publier la dernière mouture de son plan à 2050. Annoncé lors de la COP 21, le projet de plan prévoit que l’Allemagne réduise de 80 à 95% ses émissions anthropiques de CO2 entre 1990 et 2050. Il doit encore recevoir l’imprimatur des autres ministères avant d’être avalisé par la chancellerie. Ce qui pourrait être fait avant l’ouverture de la COP 22, au début du mois de novembre.

Peu d’objectifs chiffrés

Reste que ce projet déçoit la plupart des observateurs. Il ne comprend plus le moindre objectif chiffré sectoriel, contrairement à une précédente version publiée au mois de mai. Des blancs qui pourraient être remplis à l’issue de la consultation interministérielle, a assuré Barbara Hendricks, la ministre de l’environnement. Si ses rédacteurs s’autorisent à écrire qu’il faudra stopper la consommation de charbon bien avant 2050, aucune précision quant à cet horizon.

Sujet ô combien délicat outre-Rhin, l’automobile échappe à toute contrainte. Son bilan climatique sera allégé par un accroissement de l’électrification du parc.

Base de discussion

Si les représentants des organisations patronales ne tarissent pas d’éloge sur le texte, les écologistes ne ménagent pas leurs critiques. «Le plan d’action climatique de Hendricks débutait comme un tigre. Il n’est plus qu’un tigre édenté au pelage rapé», ironisent les députés Grünen Oliver Krischer et Bärbel Höhn. Porte-parole de la fédération de l’industrie allemande (BDI), Holger Lösch estime de son côté que le projet amendé, à la demande de la chancelière Angela Merkel, est une bonne base de discussion.

Cette discussion ne devrait débuter formellement qu’après la tenue des élections générales, prévues pour le second semestre 2017.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus