Les sénateurs pressent Bush d'agir

Le 08 décembre 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une trentaine de sénateurs démocrates et républicains ont adressé, le 5 décembre, une lettre ouverte au président Bush. Dans cette missive, les élus affirment «que la décision délibérée prise par l'Administration de ne pas ouvrir de discussions» du seul fait que cela pourrait obliger les États-Unis à réduire leurs émissions de CO2 «n'est pas compatible avec le fait d'être partie à la convention-cadre des Nations sur les changements climatiques.» Les signataires appellent le gouvernement à faire preuve de plus de souplesse à Montréal et rappellent qu'ils sont en faveur de la mise en place d'un marché de quotas d'émissions. Un projet pourtant déjà retoqué à 2 reprises par le Sénat.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus