Les sénateurs maintiennent la taxe textile

Le 06 décembre 2005 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon l'AFP, les sénateurs ont maintenu la création d'une taxe sur la distribution du textile, dont l'objectif est de soutenir financièrement son recyclage. Dominée par Le Relais, un ensemble d'entreprises à but socio-économique (EBS) appartenant à Emmaüs France, cette filière a de grandes difficultés économiques, notamment dues à la baisse de qualité du textile ces dernières années. La mise en place d'une contribution financière par la grande distribution et la vente par correspondance, notamment, a été proposée par Yves Jégo (UMP), à l'Assemblée nationale, le 8 novembre dernier, lors du vote du projet de loi de finances pour 2006. Lors du débat au Sénat, Nelly Olin, la ministre chargée de l'environnement, a réitéré sa réticence devant cet instrument financier qui pourrait être en désaccord avec la réglementation européenne et qui serait voué à l'échec. Elle a présenté un texte demandant la suppression de l'amendement d'Yves Jégo, mais il a été rejeté. 164 sénateurs ont voté contre, principalement des membres du PCF, des Verts, du PS et de l'UDF, et 162 pour, principalement des élus de l'UMP.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus