Les sables bitumineux du Canada menacent les poissons de rivière

Le 22 décembre 2009 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une étude canadienne (1) révèle que les activités d’extraction de pétrole dans les sables bitumineux au Canada, 2e réserve mondiale, est une source de contamination des eaux plus importante que prévu.

La biologiste Erin Kelly de l’université d’Alberta (Canada) et ses collègues ont montré que les concentrations en composés polycycliques aromatiques dans la rivière Athabasca sont passées de 0,009 microgramme par litre (μg/l) en amont des installations d’extraction à 0,023 μg/l à l’aval en hiver et 0,2 en été, en 2008.

Or ces taux de polluants peuvent être toxiques pour les embryons de poissons, soulignent les auteurs qui appellent à changer radicalement les modes de gestion et contrôle des impacts environnementaux de ces activités.

Ces résultats contredisent, selon leurs auteurs, des affirmations du gouvernement canadien et des industriels, soutenant que ces molécules polluantes émaneraient de l’érosion naturelle et seraient inoffensives pour l’environnement, selon un éditorial de la prestigieuse revue Nature.

(1) «Oil sands development contributes polycyclic aromatic compounds to the Athabasca River and its tributaries” Erin Kelly et al. PNAS (publié en ligne le 7 décembre)


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus