Les rivières américaines sont de plus en plus salées

Le 09 janvier 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Dans le Midwest agricole, la hausse de la salinité est due à l'apport d'engrais
Dans le Midwest agricole, la hausse de la salinité est due à l'apport d'engrais

Publiée le 8 janvier dans Proceedings of the National Academy of Sciences (Pnas), une étude montre que deux tiers des rivières américaines sont devenues plus salées et plus alcalines au cours des 50 dernières années.

 

 

Ces travaux sont les premiers à évaluer à long terme les changements de la salinité et du pH de l’eau douce à l’échelle des Etats-Unis. Ils sont basés sur les données enregistrées par l’US Geological Survey sur 232 sites de surveillance au cours des 50 dernières années. Résultat: les hausses sont significatives et les deux tendances sont liées.

 

Syndrome de salinisation

«Nous avons décidé d’appeler ce phénomène le syndrome de salinisation de l’eau douce parce qu’il provoque une série d’effets sur la qualité de l’eau. Le sel s’accumule dans les sols et les eaux souterraines et y reste pendant des décennies», explique Sujay Kaushal, professeur de géologie à l’université du Maryland et auteur principal de l’étude.

 

Cocktail de sels

Il s’agit en réalité d’un cocktail de sels (composés de sodium, calcium et magnésium), qui modifie le pH des cours d’eau. Un cocktail qui s’avère plus toxique qu’un seul composé chimique.

La hausse de la salinité provient de différentes sources selon les régions: le sel de voierie utilisé pour entretenir les routes dans les régions enneigées, mais aussi les engrais (surtout riches en potassium) dans les zones très agricoles, ainsi que les déchets miniers et l’érosion du béton, des roches et des sols.

 

Aucune règlementation

Si l’eau douce salée et alcaline présente des risques importants pour la qualité de l’eau potable, les infrastructures urbaines et les écosystèmes naturels, le sel n’est pas considéré par l’agence de l’environnement américaine (EPA) comme un polluant. A ce titre, il ne fait l’objet d’aucune réglementation. 

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus