Les risques financiers liés au climat mal pris en compte

Le 20 septembre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La Securities and exchange commission (SEC), organisme chargé de contrôler les marchés financiers aux Etats-Unis, est actuellement la cible de critiques. Un groupe composé de responsables des Etats, de responsables de fonds de pension et d'associations environnementales a en effet élaboré une pétition pour que les entreprises évaluent et divulguent leurs risques financiers liés au changement climatique et aux réglementations correspondantes. Un article du Washington Post daté du 18 septembre explique par exemple que la société Allstate, qui assure une maison sur 8 aux Etats-Unis, ne mentionne pas les gaz à effet de serre dans son rapport financier annuel remis à la SEC.

Mindy Lubber, présidente du Ceres, réseau national d'investisseurs, d'associations environnementales et autres groupes d'intérêt public travaillant avec les entreprises et les investisseurs sur des défis comme celui du changement climatique, a déclaré: «La SEC existe pour s'assurer que les investisseurs aient l'information dont ils ont besoin pour prendre des décisions judicieuses». Un porte-parole de la SEC a précisé le critère de divulgation: il faut que l'impact -ou l'impact potentiel- soit matériel pour une entreprise et donc pour les investisseurs, alors que les signataires de la pétition estiment justement que le changement climatique est un thème environnemental «matériel». Malgré tout, certaines entreprises révèlent volontairement l'impact que peuvent avoir des réglementations climatiques sur leurs revenus.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus