Les retombées suisses du rapport du Giec

Le 08 février 2007 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Depuis quelque temps, la Suisse est régulièrement frappée de secousses. Ces dernières semaines, c’est à un forage de géothermie profonde que la Confédération a dû ses mini séismes. Ces derniers jours, c’est au rapport du Giec, publié vendredi 2 février. Les élus de l'Union démocratique du centre (droite) jugeant la situation «pas si dramatique», c’est le parti socialiste qui a ouvert le bal. Dans un communiqué publié samedi, le PS suisse exige que tous les bâtiments construits dans la Confédération à partir de 2010 respectent les standards Minergie. Dès 2017, suggère le PS, les appareils de chauffage au fioul ou au gaz devront être remplacés par des systèmes hybrides ou utilisant des énergies renouvelables (ENR). La taxe CO2 sur les carburants devra être augmentée. Enfin, la gauche estime nécessaire de subventionner les importations de courant éolien. De son côté, le PRD (radical) s’oppose à la construction de centrales au gaz et préconise l’utilisation de centrales nucléaires. Le parti démocrate-chrétien (centre) estime indispensable d’améliorer l’efficacité énergétique et souhaite ouvrir un débat «non idéologique» sur le nucléaire.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus