Les républicains veulent un retour rapide des forages offshore

Le 06 mai 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Plus d’un an après le début de la marée noire du golfe du Mexique, une proposition de loi a été adoptée le 5 mai par la Chambre des représentants américaine afin d’accélérer le forage pétrolier en mer.
 
L’objectif de ce texte, adopté par une majorité républicaine, est de lutter contre l'augmentation des prix de l'essence, en rendant la ressource en pétrole plus disponible. «C’est une manière d’envoyer un signal fort aux marchés mondiaux, les Etats-Unis doivent pouvoir apporter davantage de production», a indiqué le député républicain Doc Hastings.
 
Depuis mi-octobre 2010, le moratoire sur les forages profonds, instauré par Washington à la suite du naufrage de la plate-forme Deepwater Horizon, est levé (dans le JDLE). Rien ne s’oppose donc à ce que les forages reprennent.
 
Parmi les nouvelles exigences-clés figurent notamment l'obligation pour le dirigeant de toute société souhaitant effectuer des forages en eaux profondes de certifier que la plate-forme flottante est conforme à toutes les règles, nouvelles et existantes.
 
«Le texte adopté par la Chambre demande au secrétaire à l'Intérieur de procéder, dans les mois qui suivent l'adoption du texte, à l'octroi de concessions dans le golfe du Mexique et au large de la Virginie», précise l’AFP le 5 mai.
 
Pour la Maison blanche, cette proposition de loi risque de remettre en question gravement les réformes de sécurité imposées à la levée du moratoire.
 
Les associations environnementales s’inquiètent également de cette législation qui peut mettre en danger les océans. «Le Congrès met les intérêts de l’industrie pétrolière au-dessus de ceux du peuple américain», a déclaré Oceana, association de protection de l’océan dans un communiqué.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus