Les républicains US veulent sauver l’incandescence

Le 07 juin 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les LED vaincront.
Les LED vaincront.

Les parlementaires du parti à l’éléphant ne sont jamais à court d’idée lorsqu’il s’agit d’empêcher l’administration Obama de susciter des économies d’énergie. Majoritaires à la chambre des représentants, les républicains viennent de faire adopter un amendement empêchant l’entrée en vigueur d’une norme d’efficacité énergétique des sources d’éclairage.

Adopté en 2007, durant la présidence de George W. Bush, ce texte prévoit la disparition des ampoules à incandescence qui n’utilisent que 5% de l’électricité qu’elles consomment pour produire de la lumière. Une mesure calquée sur celle déjà en vigueur dans l’Union européenne ou en Australie.

Cette mort annoncée de la fille de Thomas Edison n’est pas du goût du Tea Party. Les représentants de l’extrême droite US fustigent cette «police de l’énergie» et exigent le maintien des ampoules énergivores. «Les gens en ont assez de ce gouvernement qui légifère pour des choses qui ne le regarde pas», résume le député républicain Michael Burges, rapporteur de l’amendement.

Le combat du représentant du Texas s’annonce pourtant perdu d’avance. A supposer qu’il soit voté dans les mêmes termes par les sénateurs (majoritairement démocrates), son amendement sera inapplicable… sur le terrain.

Voilà 5 ans, en effet, que Philips, General Electric et les autres producteurs US de sources lumineuses investissent dans des lignes de fabrication qui ne produisent plus que des ampoules basse consommation: fluo-compactes, à halogènes ou à LED.

Vous avez dit démagogie?



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus