Les régions veulent être leaders des politiques environnementales

Le 10 décembre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon l'AFP, l'Association des régions de France (ARF) a présenté, jeudi 6 décembre, un «livre blanc» des régions sur le développement durable, dans lequel elles réclament le rôle de chef de file en matière d'environnement. Elles s'estiment les mieux placées pour définir et mettre en oeuvre les politiques en la matière, tout en gérant «les interactions avec les enjeux économiques et sociaux», selon Jean-Jack Queyranne (PS), président du conseil régional de Rhône-Alpes qui a été chargé de présenter ce livre blanc lors du congrès de l'ARF, organisé à Strasbourg (Bas-Rhin) les 6 et 7 décembre. Cela passe par «la pleine optimisation du processus de décentralisation», mais aussi par «l'allocation aux régions des moyens financiers correspondant à la réalité des missions qu'elles assument».

Jean-Jack Queyranne a par ailleurs déclaré: «Nous attendons que cessent les contradictions les plus flagrantes, en particulier celle qui nous rend dépendants de la TIPP (taxe intérieure sur les produits pétroliers) alors que notre mission de promotion des TER (trains express régionaux) se traduit par une diminution progressive du trafic routier».

Le livre sur le développement durable retrace en une vingtaine de chapitres les différentes actions concrètes déjà entreprises par les conseils régionaux, qu'il s'agisse de la lutte contre le changement climatique, de la protection de la biodiversité, de l'agriculture durable, de la ressource en eau ou du développement des transports propres ou des éco-industries.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus