Les récifs coralliens menacés par la surpêche de requins

Le 20 septembre 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La disparition des requins, une nouvelle menace pour les coraux
La disparition des requins, une nouvelle menace pour les coraux

Déjà menacés par l’acidification des océans et le réchauffement climatique, les coraux s’avèrent aussi fragilisés par la surpêche des requins, selon une étude à paraître le 28 septembre dans la revue PloS ONE.

Réalisés pendant 10 ans par des scientifiques canadiens et australiens, ces nouveaux travaux montrent que la baisse du nombre de requins, due à la surpêche, réduit le nombre de prédateurs intermédiaires (comme le vivaneau) et de poissons herbivores (comme le poisson-perroquet) qui jouent un rôle-clé dans la bonne santé des récifs. Le poisson-perroquet, par exemple, se nourrit d’une algue empêchant le corail malade de récupérer.

L’étude, dirigée par l’Institut océanographique australien (AIMS), s’est penchée sur des zones situées à 300 kilomètres au large de la côte nord-ouest de l’Australie (Scott Reef et Shoals Rowley). Dans ces eaux, les pêcheurs indonésiens ciblent depuis plusieurs siècles les requins gris de récifs et les requins-marteaux.

Les chercheurs ont aussi démontré que, même petites, des zones marines protégées pourraient s’avérer efficaces dans la protection des requins et par ricochet favorables à la bonne santé des coraux, notamment menacés par le blanchiment et les cyclones.

En juillet dernier, le gouvernement australien a rétrogradé l’état de la Grande barrière de corail de «modéré» à «médiocre», alors que la surface corallienne a été réduite de 42% au cours des 27 dernières années.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus