Les quotas au plus haut

Le 21 juin 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La hausse des prix du pétrole et du gaz a véritablement «boosté» le marché européen des quotas d’émissions de CO2. Hier lundi, selon Point Carbon, le prix moyen du permis délivrable en décembre prochain, a atteint le record de 22,5 euros, contre 20,85 euros jeudi. Soit près de trois fois plus qu’en janvier. L’explication de cette inflation est simple. Les électriciens qui le peuvent préfèrent faire tourner leurs centrales au charbon plutôt que leurs unités au gaz ou au fioul. Et pour anticiper une (probable) forte hausse de leurs émissions en 2005, ils achètent des quotas à tour de bras. Pour le plus grand plaisir des bourses du carbone. En fin de semaine dernière, Albert de Haan, le directeur commercial de l’ECX, avouait à Reuters que le nombre des entreprises échangeant des quotas sur la plate-forme avait doublé ces dernières semaines, pour s’établir désormais à 45.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus