Les quais de Seine parisiens resteront piétonniers

Le 21 juin 2019
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Une victoire pour la maire de Paris, Anne Hidalgo (à gauche).
Une victoire pour la maire de Paris, Anne Hidalgo (à gauche).

 

La justice a définitivement entériné la suppression de la dernière autoroute urbaine parisienne.

La piétonnisation des quais de Seine, mise en place par la maire (PS) de Paris Anne Hidalgo par un second arrêté datant de mars 2018, a été définitivement entérinée après un long feuilleton judiciaire, selon un arrêt de la cour administrative d'appel, rendu vendredi 21 juin.

«La maire de Paris a légalement (interdit) la circulation automobile sur les berges de la rive droite de la Seine pour des motifs tenant à la protection et à la mise en valeur de ce site, classé au patrimoine mondial de l'Unesco», estime la Cour qui suit la décision rendue en première instance retenant l'argument de la protection du patrimoine mondial, et non celui de la pollution.

Une mesure proportionnée

«Cette mesure de police n'est pas disproportionnée», ajoute la Cour dans sa décision, rejetant ainsi les recours en annulation des associations et particuliers.

En outre, «compte tenu de l'existence d'itinéraires alternatifs à proximité des voies sur berges et du maintien de la circulation sur les quais hauts, cette interdiction de circulation n'a pas eu pour effet de rendre impossible la traversée de Paris d'ouest en est, mais seulement de rallonger le temps de ce parcours», ajoutent les magistrats.

«Les Parisiennes et les Parisiens, nos enfants et petits-enfants, pourront durablement profiter de ce parc en coeur de ville», a salué dans un communiqué Anne Hidalgo, vivement critiquée dans ce dossier pour avoir pris sans concertation et sans préparation cette décision.

Dans le prolongement de cette décision de justice, la mairie de Paris annonce son souhait de remplacer une voie de bitume des Rives de Seine concernée, par «de la pelouse (...) à partir de 2020.»



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus