Les producteurs d’eau en bouteille défendent leur gagne-pain

Le 16 juillet 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

L'eau embouteillée est sous les feux de l'actualité. Une étude de juin 2007 pour la conférence des maires aux Etats-Unis de mai 2008, critique la débauche d'emballage plastique à l'heure du «durable», ainsi que le prix de cette eau transportée sur des kilomètres alors que l'eau est bon marché et accessible au robinet: autant d'arguments qui portent atteinte à cette industrie.

Mais eau en bouteille et préservation de l'environnement peuvent coexister: c'est en tout cas le message que feront passer dès cet été, et pour un an, l'éco-organisme Eco-emballages, la Chambre syndicale des eaux minérales (CSEM) et le Syndicat des eaux de source (SES) via une campagne de communication lancée vendredi 11 juillet.

Pour répondre en partie aux critiques, ces acteurs feront la promotion de la collecte sélective, pour que 100% des 6 milliards de bouteilles d'eau consommées en France soient recyclées. Elles ne le sont qu'à 50% actuellement.

Dans leur communiqué, les trois acteurs n'oublient pas de rappeler que le poids moyen de la bouteille d'eau en plastique de 1,5 l est passé de 45,5 grammes en 1994 à 35,2 en 2006.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus