Les priorités du nouveau gouvernement japonais

Le 02 septembre 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Quatre jours après sa désignation au poste de Premier ministre, Yoshihiko Noda a défini, vendredi, les priorités de son gouvernement. Sans surprise, l’ancien député de Chiba a déclaré que la priorité numéro Un de son administration était de reconstruire le pays dévasté par le séisme et le tsunami du 11 mars, tout en mettant un terme à l'accident nucléaire de Fukushima.
 
«Comme pour le gouvernement précédent, la reconstruction après le désastre reste la principale priorité de mon équipe», a expliqué Y. Noda quelques heures après avoir présenté son gouvernement. «Sans solution à la crise de Fukushima, la renaissance du Japon est impossible», a-t-il ajouté.
 
Ce travail colossal sera principalement confié à Goshi Hosono, nouveau ministre de l’environnement, chargé de l’accident de Fukushima et des questions nucléaires. Déjà chargé de la gestion de la catastrophe nucléaire dans le gouvernement de Naoto Kan, ce quarantenaire va continuer de superviser la stabilisation de la situation à la centrale accidentée ainsi que l'indemnisation des victimes.
Il va aussi gérer le transfert de l'Agence de sûreté nucléaire sous le ministère de l'environnement, pour mettre fin aux liens qu'elle entretient avec le ministère de l'économie, promoteur des entreprises du secteur nucléaire.
 
Côté stratégie, le Premier ministre a laissé entendre que le Japon pourrait réduire la place de l’atome dans le mix énergétique national.
«Il y avait 14 réacteurs en projet, mais je pense qu'il est difficile de les construire», a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse suivant la formation de son gouvernement, tout en espérant la compréhension du peuple pour redémarrer les réacteurs existants qui auront passé les tests de résistance prévus.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus