Les priorités de Nicole Bricq

Le 24 mai 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

La ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie Nicole Bricq a, mercredi 23 mai, qualifié d'essentiel le rapatriement de l'énergie au sein de son ministère pour assurer la transition écologique promise par François Hollande.

A l'issue d'un séminaire des collectivités locales sur la conférence des Nations unies Rio+20 (20-22 juin), la ministre, qui faisait sa première intervention publique, a insisté devant la presse sur la nécessité d'un nouveau modèle de développement, «qui n'est pas tout à fait le développement durable, et qui s'imposera à nos économies dites riches».

«A cet égard, le message de rapatriement de l'énergie au sein du ministère est essentiel, a dit la ministre, parlant de la nécessaire transversalité ou capillarité des politiques pour arriver à la transition écologique. »

L’ancienne sénatrice a évoqué le projet d'Organisation mondiale de l'environnement, défendu par l'Europe et par l'Afrique, sur lequel il faudrait encore obtenir dans le document un mandat politique précis, en termes de contenu comme de calendrier.

Elle a cité par ailleurs les nouveaux indicateurs de mesure du progrès, qui iraient au-delà du simple PIB.

La ministre a souhaité que l'on avance sur l'émergence de nouveaux financements pour engager fermement la transition écologique, et aussi sur les objectifs de développement durable (ODD), du type des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) qui, selon elle, restent un sujet de forts clivages au sein de la communauté internationale.

Elle a applaudi à l'implication des collectivités locales dans la préparation de la conférence, assurant qu'elles ont eu une influence sur le processus de négociation. «Elles ne seront pas des figurantes à Rio et seront représentées dans la délégation française, dont la composition est en cours de finalisation.»

Par ailleurs, interrogée sur les décrets d'attribution qui doivent être selon elle publiés jeudi au Journal officiel, elle a indiqué qu'il y aurait solidarité et collégialité, et pas de querelles de frontières mais des compétences partagées.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus