Les priorités d’investissement des collectivités

Le 21 novembre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Une série d’enquêtes (1) menées depuis 1992 sur les investissements des collectivités locales et leurs groupements en matière d’environnement ont permis à la société d’études économiques Bipe de dresser un bilan pour la période 1992-2006. L’eau et les déchets sont les deux premières priorités d’investissement à moyen terme. La préservation du patrimoine écologique et la protection du cadre de vie (protection des espaces naturels, nettoyage des rues, bruit…), ainsi que les problématiques énergétiques (efficacité énergétique, énergies renouvelables…) apparaissent, elles, comme deux nouvelles priorités. Ainsi, en 1994, 8% des collectivités ayant répondu à l’enquête considéraient comme prioritaires les investissements dans le domaine des «problématiques énergétiques», contre 42% en 2006.

Dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, le Bipe constate que «les priorités d’investissement s’adaptent au renforcement des exigences réglementaires». Les travaux de renouvellement en matière de traitement des eaux usées étaient ainsi une priorité pour environ 53% des collectivités en 2006, contre 20% en 1996.



(1) Enquêtes Ecoloc menées par le Bipe avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et la Caisse des dépôts, en association avec l’Association des maires de France (AMF)




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus