Les priorités 2010 du WWF: biodiversité, santé et climat

Le 20 janvier 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
A l’occasion de la présentation de ses vœux à la presse le 19 janvier, le directeur général du WWF-France, Serge Orru, est revenu sur l’échec de Copenhague et la censure de la taxe carbone, avant de présenter les priorités pour l’année à venir.

2009 a été marquée par de nombreuses «tergiversations», estime Serge Orru, citant «le sommet de Copenhague, la taxe carbone ou les lois Grenelle». En ce début d’année, «il est difficile d’être optimiste», remarque-t-il, tout en espérant que «le lien entre santé et environnement, en plein essor, provoquera un nouvel engouement de la population, qui nous permettra de mieux parler de biodiversité et climat». Dans ce domaine, le WWF soutient le Réseau environnement santé (RES) dont il est un des membres fondateurs.

Revenant sur le «fiasco de Copenhague», il estime qu’à cette occasion «les écologistes ont découvert la géopolitique et le rôle dominant des Etats-Unis et de la Chine». Soulignant la convergence entre les luttes sociales et environnementales comme un point positif, il confirme la poursuite de la campagne de l’«ultimatum climatique» réunissant ONG environnementales et humanitaires. Il estime enfin peu probable un engagement plus ambitieux de l’UE en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre de -20 à -30%.

Année internationale de la biodiversité oblige, le WWF soutiendra de nombreuses actions de sensibilisation à la protection du vivant, en particulier des espèces moins emblématiques que le panda, comme le lombric... «Nous espérons que les objectifs qui seront fixés dans la stratégie post-2010 seront plus précis et plus ambitieux, comme l’arrêt de la déforestation dans certaines zones», a fait valoir le directeur du WWF-France.

Concernant la taxe carbone, dont la nouvelle mouture sera présentée aujourd’hui en Conseil des ministres, le directeur du WWF a regretté qu’un «Grenelle» n’ait pu être installé sur ce thème, alors que les syndicats se montrent encore opposés à cette taxe.

La première action-phare de 2010 sera organisée le 12 février, avant la Saint-Valentin, sur le thème de la traçabilité de l’or, dans le cadre de la lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane, à l’origine d’une grave pollution au mercure. Le point-presse a enfin été l’occasion de rappeler la nomination d’Isabelle Autissier à la présidence du WWF-France et de l’Equatorienne Yolanda Kakabadse à la tête de l’organisation internationale.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus