Les préfets invités à préparer l'étiage 2005

Le 22 mars 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
goutte eau
goutte eau

Le ministre chargé de l'environnement a diffusé une circulaire auprès des préfets afin qu'ils prennent les mesures de prévention nécessaires pour éviter une situation de pénurie. Un guide méthodologique leur a également été transmis.

Serge Lepeltier, le ministre chargé de l'environnement, a envoyé le 18 mars une circulaire à tous les préfets afin de préparer l'étiage 2005. Rappelant que la pluviométrie déficitaire de cet hiver a laissé les cours d'eau avec de bas débits, il invite les préfets de département à informer rapidement les usagers de l'eau et à réactiver les plans d'action sécheresse définis dans la circulaire du 30 mars 2004. Ils doivent également préparer les mesures pour une gestion économe des ressources en eau et un strict contrôle des rejets polluants.

Cette circulaire est accompagnée d'un guide méthodologique pour la prise de mesures exceptionnelles de limitation ou de suspension des usages de l'eau en cas de sécheresse. Ainsi tous les préfets disposent des mêmes outils pour prendre des mesures simples et homogènes. Ils doivent notamment définir des niveaux d'alerte en fonction de la hauteur ou du débit par cours d'eau ou par nappe, et les mesures de limitation des usages de l'eau correspondant à ces niveaux.

Outre les particuliers, le ministre a souligné la nécessité d'une économie d'eau réalisée par les industriels. Il est demandé de renforcer la prévention des pollutions accidentelles des sites industriels. Le guide propose des exemples de mesures comme l'interdiction du lavage des véhicules sauf pour des usages professionnels relevant de dispositions réglementaires (véhicules sanitaires ou alimentaires). Les activités industrielles et commerciales devront aussi limiter leur consommation d'eau au strict nécessaire et les décisions seront prises au cas par cas en fonction des filières. En cas de franchissement du seuil de crise, des arrêtés préfectoraux de restriction d'eau à destination des installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE) pourront être pris localement. Le guide propose aussi de mener des discussions préalables avec les industriels grands consommateurs d'eau.

Les agriculteurs doivent être incités à cultiver des plants moins consommateurs en eau. Ils se verront interdire l'irrigation certains jours et devront organiser des tours d'eau entre agriculteurs. Des volumes seront définis et attribués à chacun par décade.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus