Les ports californiens mettent le cap sur zéro émission

Le 15 juin 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les ports de Los Angeles et Long Beach captent 40% des marchandises envoyées aux Etats-Unis par voie maritime
Les ports de Los Angeles et Long Beach captent 40% des marchandises envoyées aux Etats-Unis par voie maritime

Les maires de Los Angeles et de Long Beach ont signé, le 12 juin, un accord pour améliorer la qualité de l’air et proposer des équipements à zéro émission dans leurs ports, selon le Los Angeles Times.

 

Dans leur déclaration, les maires démocrates de Los Angeles –Eric Garcetti- et de Long Beach –Robert Garcia- ont annoncé qu’ils allaient investir dans les technologies propres permettant d’atteindre le zéro émission des équipements portuaires d’ici 2030 (équipements de manutention, bornes de recharge électrique, etc.), ainsi que des camions desservant les ports d’ici 2035. Un engagement d’autant plus important que les émissions portuaires représentent la première source de pollution atmosphérique en Californie du Sud[1].

 

Source d’emplois

 «Nos ports sont les moteurs de notre économie. Ils doivent aussi pousser la Californie vers un avenir plus vert et plus durable, ce qui sera source d’emplois dans les technologies propres», a déclaré Eric Garcetti. Celui-ci a ajouté que cette mesure était une réponse à l’annonce de Donald Trump de sortir de l’Accord de Paris. Une déclaration peu surprenante pour l’un des fondateurs du mouvement Climate Mayors, qui réunit les maires américains engagés en faveur du climat.

La décision a logiquement été saluée par les associations environnementales, qui soulignent ses bienfaits pour la santé des habitants. Elle complète l’objectif de zéro émission des équipements portuaires visé par le plan de l’agence californienne en charge de la pollution atmosphérique[2], depuis mars dernier.

Electriques. Profitant d’un contexte favorable au développement des technologies propres, Siemens avait testé ses premiers camions électriques précisément dans les ports de LA et de Long Beach. L’expérience se poursuit en Allemagne et en Suède.

 

10e port de conteneurs au monde

Ensemble, les ports de Los Angeles et de Long Beach forment le complexe portuaire de San Pedro, qui représente le 10e port de conteneurs au monde. Ils captent 40% des cargaisons arrivant aux Etats-Unis par la voie maritime, pour un CA de 356 milliards d’euros (en valeur des containers transportés).

Depuis la mise en œuvre du Clean Air Action Plan (CAAP) en 2006, ces ports ont enregistré une baisse des émissions alors que le volume des échanges a progressé de 7%. Les deux élus californiens s’engagent aussi à revoir le CAAP en novembre prochain.



[1] en comptabilisant les émissions des camions, des navires et des locomotives transitant dans la zone portuaire

[2] California Air Resources Board

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus