Les polytechniciens se vouent au scepticisme

Le 07 décembre 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg, envoyé spécial
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le climato-sceptique Christian Gérondeau va diriger les réflexions climatiques des anciens de l'X.
Le climato-sceptique Christian Gérondeau va diriger les réflexions climatiques des anciens de l'X.
DR

Les élites scientifiques françaises ont décidément un problème avec les changements climatiques. Voilà des années que le débat fait rage entre négationnistes et climatologues au sein de l’Académie des sciences française. Hélas, la vieille dame du quai Conti n’est pas la seule à être infectée par le virus.

Lors de son dernier conseil d’administration, l’AX (l’association des anciens élèves de l’Ecole polytechnique) a autorisé la création d’un groupe dédié au réchauffement, joliment baptisé X-Climat. Rien que de très normal: les anciens porteurs de bicorne ont déjà créé toutes sortes de groupes de réflexion thématiques, notamment sur l’environnement Alors pourquoi pas sur le climat?

l’imposture climatique

Ce qui cloche, en revanche, c’est le nom du président de X-Climat: Christian Gérondeau. L’ancien président de l’AX est un fervent négationniste du changement climatique. L’X-Pont de 77 ans est membre du GWPF, un think tank climato-sceptique britannique. Il a commis deux livres dénonçant, à l’instar de Claude Allègre, l’imposture climatique. Il dirige également l’association française des climato-optimistes, dont l’objet est de «contribuer à faire connaître l’évolution de la température du globe et du climat et à mettre en évidence l’ampleur réelle ou l’absence de leurs effets potentiels».

Interrogé par le JDLE, Pierre Séguin défend la décision de ses «camarades»: «c’est de la controverse que naît le progrès», estime le secrétaire général du conseil d’administration de l’AX.

Certains membres de l’association ont une autre vision des choses: «Bon nombre des membres du conseil d’administration ne connaissent rien au climat. Et quand ils ont vu Christian Gérondeau, leur ancien président, leur proposer la création d’un groupe de réflexion, ces septuagénaires n’ont rien trouvé à y redire», explique l’économiste du climat Alain Grandjean.

Plus embêtant, les présidents des groupes de réflexion de l’AX étant inamovibles, Christian Gérondeau pourra tenir le crachoir sceptique de l’X jusqu’à sa mort.

La marée sceptique commence d'ailleurs à irriter. Sitôt l'arrivée de Christian Gérondeau confirmée, Benoît Leguet, directeur général de l'institut de l'économie du climat (I4CE) a donné sa démission de l'AX.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus