Les pollutions accidentelles de l’eau ont doublé au Royaume-Uni

Le 02 novembre 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'Agence de l'environnement a publié le 1er novembre son rapport annuel
L'Agence de l'environnement a publié le 1er novembre son rapport annuel

Le nombre d’incidents sérieux de pollution a doublé outre-Manche, passant de 65 en 2010 à 120 en 2011 dans le secteur de l’eau, selon un rapport de l’Agence de l’environnement, publié le 1er novembre.

Parmi ces incidents, 101 ont été détectés dans les égouts et les réseaux d’eau (85%), tandis que 19 seulement ont concerné des sites soumis à autorisation, comme les stations d’épuration (15%).

L’Agence a précisé qu’elle travaillait avec les compagnies d’eau britanniques pour déterminer les raisons, encore indéterminées, de ces pollutions et de lutter contre la pollution et le business irresponsable. L’an dernier, 119 sociétés ont été condamnées à des amendes, pour un montant total de 3,8 millions de livres sterling (4,7 M€).

Cette situation est d’autant plus surprenante que globalement, la pollution a plutôt baissé l’an dernier (-4% du nombre d’incidents par rapport à 2010), pour atteindre 620 incidents tous secteurs confondus (eau, déchets, agriculture).

En matière de déchets, 101 incidents de pollution ont été relevés (contre 75 l’année d’avant), en particulier dans le secteur des biodéchets (rejets d’effluents), qui connaît une hausse exponentielle des installations (les autorisations ont plus que  doublé entre 2010 et 2011).

Par ailleurs, si 759 dépôts sauvages de déchets ont été fermés en 2011, il restait toujours, en mars 2012, environ 1.175 sites non autorisés en Angleterre et aux  Pays-de-Galles.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus