Les plus gros émetteur de CO2 d’Europe

Le 27 avril 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Environmental Investment Organisation (EIO) vient de publier son palmarès des 300 plus gros émetteurs de gaz carbonique de l’Union européenne. Ne comptabilisant que les émissions directes des entreprises et celles imputables à leur consommation d’énergie (les périmètres 1 et 2 de la méthodologie GGP, ndlr), EIO indique toutefois que, faute de normalisation ou de réglementation en la matière, les chiffres publiés n’ont pu tous être validés. Il faut donc les prendre comme une indication produite à partir de données disparates et pas toujours cohérentes portant sur l’année 2009.

Sans surprise, les énergéticiens arrivent en tête, avec 45,94% des émissions globales, devant le secteur des matériaux (22,15%), la production de carburant et combustibles (19,29%). Les banques arrivent, elles, bonnes dernières avec une participation de 0,16%.

En valeur absolue, l’électricien allemand E.ON décroche le pompon noir avec 164,8 millions de tonnes de CO2 émises, soit 800.000 t de plus qu’ArcelorMittal (le sidérurgiste). Longtemps numéro un européen des rejets carbonés, l’autre grande compagnie électrique d’outre-Rhin, RWE, arrive en troisième place avec 152 MtCO2. Son concurrent italien, ENEL, plafonne avec 122 Mt. Loin devant GDF Suez qui, fier de sa stature de premier émetteur français, ne rejette que 98 MtCO2.

Tout en bas du listing d’EIO figure la Banco Popular Espanol dont les émissions dépassent de peu les 2.100 tCO2.

http://www.eio.org.uk/etindex.php?page=europe_300

 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus