Les plages asiatiques accueillent toujours les vieux navires européens

Le 06 février 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
668 vieux navires ont terminé leur voyage en Asie
668 vieux navires ont terminé leur voyage en Asie

Alors que 18 sociétés européennes sont agréées pour démanteler les navires, la Grèce et l’Allemagne envoient toujours leurs coques en fin de vie en Asie du Sud.

 

A partir du 31 décembre 2018, tout vieux navire battant pavillon européen devra être démantelé dans un chantier agréé par Bruxelles. En attendant, les armateurs de l’UE conservent leurs mauvaises habitudes, comme le révèle le bilan publié le 1er février par l’ONG Shipbreaking platform.

668 navires ont été démantelés en 2016 sur des chantiers asiatiques. Une mauvaise année pour les travailleurs des chantiers de traitement puisque 28 d’entre eux ont trouvé la mort et 50 ont été blessés, le 1er novembre, lors d’une explosion sur le chantier pakistanais de Gadani.

Au total, 84% de tous les bateaux européens en fin de vie ont été démantelés sur une plage d’Inde, du Pakistan ou du Bengladesh. Avec 104 coques en fin de vie, la Grèce détient le record de ces exportations aussi dangereuses pour l’homme que pour l’environnement. Elle est suivie par l’Allemagne, qui a envoyé 97 vieux navires en Asie pour être démantelés, et seulement 2 vers un chantier européen.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus