Les Philippines n’investissent pas assez en environnement

Le 19 septembre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
287 millions de dollars. C’est ce que coûte, chaque année, la pollution de l’air et de l’eau au gouvernement philippin, notamment en dépenses médicales, selon la Banque mondiale qui presse le pays à investir dans l’environnement. La métropole de Manille est la plus touchée avec 5.000 morts prématurées chaque année dues à des maladies respiratoires et cardiovasculaires, d'après le «Philippines environment monitor» publié par la Banque mondiale et le département de l’environnement et des ressources naturelles philippin. Ce chiffre correspond à 12% du total des décès de Manille. Quant à la pollution de l’eau et aux mauvaises conditions sanitaires, elles seraient responsables d'environ 17% des maladies enregistrées dans le pays.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus