Les performances de recyclage se précisent en Europe

Le 10 février 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le projet Regions for recycling (R4R) vient d’être lancé, avec l’objectif ambitieux d’améliorer le recyclage des déchets municipaux à l’échelle européenne. Actuellement, les statistiques font le grand écart selon les pays. La Bulgarie déclare 100% de mise en décharge, l’Autriche seulement 3%, selon Eurostat. La Belgique valorise 60% de ses déchets municipaux (par recyclage ou compostage), la République tchèque seulement 4%. Mais les méthodologies d’analyse sont si différentes qu’il est difficile d’en tirer des conclusions définitives…

Prévu pour trois ans, ce projet est piloté par l’Observatoire régional des déchets d’Ile-de-France (Ordif). Il réunit au total 13 partenaires européens, à savoir l’association des cités et régions pour le recyclage et la gestion durable des ressources (ACR+), l’agence des déchets de la région Flandres (Ovam), l’entreprise danoise Odense Renovation, Lisbonne, un réseau de collectivités locales grecques (Efxini Poli), la ville irlandaise de Limerick, la province autrichienne de Styrie, Talinn en Estonie, l’agence de gestion des déchets de Catalogne, Sofia, Zagreb, et la région roumaine d’Ilfov.

L’idée est de mettre à plat tous les instruments entrant dans l’élaboration des performances officielles, qu’ils soient techniques, juridiques ou économiques, en vue de les harmoniser et de les améliorer grâce aux bonnes pratiques.

R4R va permettre d’affiner les données collectées par l’Observatoire décentralisé sur les performances de recyclage des déchets en Europe, lancé en septembre 2010.
 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus