Les pêcheurs chinois vident les océans

Le 05 avril 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le voile se lève sur les captures chinoises dans les eaux étrangères
Le voile se lève sur les captures chinoises dans les eaux étrangères

La république populaire de Chine a déclaré 8% de ses captures de pêche dans les eaux étrangères entre 2000 et 2011. C’est l’un des enseignements d’une étude diffusée le 23 mars dans la revue spécialisée Fish and Fisheries, et republiée le 4 avril dans Nature.

L’étude, coordonnée par le biologiste Daniel Pauly de l’université canadienne de la Colombie-Britannique, s’est basée sur les 3.400 navires chinois présents dans les zones économiques exclusives d’une centaine de pays et sur leurs prises.

Elle évalue ainsi les captures annuelles des navires chinois à 4,6 millions de tonnes par an entre 2000 et 2011. Sur cette même période, les autorités ont déclaré 368.000 tonnes de prises moyennes annuelles à l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), soit 8% seulement des prises effectuées.

Les chercheurs ajoutent que les captures les plus importantes ont été réalisées dans les eaux africaines, premier lieu de pêche illégale au monde (voir JDLE), avec 3,1 Mt de poissons par an (63%). Ils mentionnent ensuite l’Asie (1 Mt), l’Océanie (198.000 t), l’Amérique centrale et du Sud (182.000 t) et l’Antarctique (48.000 t). Il faut préciser que cette pêche n’est pas forcément totalement illégale, mais elle s’avère très largement supérieure aux déclarations officielles.

En conclusion, l’étude recommande à la FAO d’être plus exigeante sur les données transmises par Pékin, et plus largement la création d’une unité de recherche spécialisée sur la pêche chinoise.

Destructrice des ressources halieutiques, la surpêche menace aussi de nombreuses communautés de petits pêcheurs, en particulier dans les pays en développement.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus