Les orthophosphates ne suffisent pas à traiter le plomb dans l’eau

Le mardi 21 novembre 2017 à 17h 50 par Stéphanie Senet
Un seul traitement par des orthophosphates ne garantit pas le respect de la limite de qualité européenne
Un seul traitement par des orthophosphates ne garantit pas le respect de la limite de qualité européenne

Dans un avis publié ce 21 novembre, l’Anses[1] se penche sur l’exposition au plomb de la population par la consommation d’eau potable. Elle émet des doutes sur le traitement des eaux par les orthophosphates, soulignant qu’il s’agit d’une «mesure de protection possible mais non suffisante à elle seule».



[1] Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail

 

 

Extrait :   Si notre eau potable contient du plomb, c’est souvent à cause des canalisations du réseau de distribution. Il provient des branchements publics reliant la canalisation principale au compteur, ou encore de branchements privés...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus