Les ONG reçues par le ministre de l’agriculture

Le 01 octobre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le 27 septembre, Michel Barnier, ministre en charge de l'agriculture, a reçu les ONG associées au Grenelle de l'environnement et la Coordination sud afin de leur présenter la démarche des Assises de l'agriculture et de les inviter à transmettre leurs propositions.

A l'heure du Grenelle et de la reconnaissance officielle du rôle des associations de protection de l'environnement, Michel Barnier a donc pratiqué l'ouverture. Mais les ONG restent prudentes: «Nous sommes très attentifs au rôle que nous allons jouer lors de ces assises, nous voulons être des acteurs et non une simple caution, nous souhaitons que nos propositions soient entendues», explique Nadine Lauverjat, du Mouvement pour les droits et le respect des générations futures (MDRGF). Même son de cloche du côté de Greenpeace qui regrette l'absence d'un «cadre» bien établi sur le rôle des ONG lors des assises.

Bernard Cresson, du WWF, se veut plus optimiste sur l'évolution du gouvernement: «Nous espérons vraiment que le trio Barnier – Borloo - Kosciusko-Morizet fasse évoluer les choses».

Les assises, qui visent à construire une démarche stratégique pour l'agriculture française avant que la France ne prenne la tête du Conseil de l'Union européenne au second semestre 2008, doivent se dérouler en trois étapes: la publication des objectifs d'une politique agricole pour 2013 dès la mi-octobre, celle du bilan de santé de la PAC en janvier, et des plans d'action pour la mi-mars.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus