Les ONG ne veulent pas de la forêt dans le marché du carbone

Le 06 août 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Durant trois journées de juin, une vingtaine d’ONG se sont réunies à Leuenberg, en Suisse, à l’occasion du forum «Forest Movement Europe», afin d’échanger sur les aspects liés à la protection de la forêt. Elle ont signé une déclaration commune pour «pousser les décideurs à prendre correctement la forêt en compte dans le futur accord sur le climat». Leur objectif: tenir les forêts hors du marché du carbone. Pour les signataires, «inclure les forêts dans un marché international du carbone -permettre aux pays et aux entreprises d’acheter et vendre des crédits carbone forestiers en échange de la permission de continuer à polluer l'atmosphère- ne réduira pas les émissions de gaz à effet de serre, ni n’interrompra le déboisement. Permettre l'achat de carbone forestier via les ‘compensations’ serait un moyen détourné pour les pays industrialisés de ne pas investir dans les technologies propres et de remettre à plus tard la mise en place d’une économie sobre en carbone».

Les associations préfèreraient un renforcement des droits des communautés locales, le financement de la protection de la forêt -et non des exploitants-, ainsi qu’une plus grande cohérence de la gestion de la demande de produits en bois et agricoles. Ils proposent par exemple que l’Union Européenne mette en place un moratoire sur les importations d’agrocarburants, certifiés ou non.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus