Les ONG contestent les bons chiffres européens

Le 26 octobre 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
N'oublions pas les importations.
N'oublions pas les importations.

Le réseau Action-climat (RAC-F) a contesté, vendredi 26 octobre, les bons résultats de l'Union européenne, qui affiche une baisse de 18% de ses émissions de gaz à effet de serre (GES) depuis 1990, en appelant à prendre en compte les émissions des produits importés [JDLE].

«Le calcul de l'Agence européenne de l'environnement se base uniquement sur les émissions directes émises sur le territoire européen sans prendre en compte les émissions incorporées dans les importations européennes», relève le RAC dans un communiqué.

«Si l'on prend en compte les importations, les émissions de CO2 de l'Union européenne ont diminué de seulement 4% entre 1990 et 2010», estime le réseau d'associations qui souligne que les importations des produits de consommation ont beaucoup augmenté pendant la période.

L'Agence européenne (AEE) a annoncé une baisse de près de 18% des émissions de gaz à effet de serre pour les 27 pays de l'Union entre 1990 et 2012, ce qui devrait lui permettre d'atteindre l'objectif des 20% d'ici 2020.

La commissaire européenne en charge du climat Connie Hedegaard a déclaré cette semaine que «ces chiffres (prouvaient) encore qu'on peut réduire les émissions sans sacrifier l'économie», soulignant que le PIB européen a augmenté de 48% sur la même période.

La comptabilisation utilisée par l'UE est conforme aux textes internationaux mais elle est régulièrement contestée par les ONG.

Le RAC juge «primordial» d'intégrer «la face cachée du commerce international dans les inventaires d'émissions, car ce qui compte c'est une réduction des émissions à l'échelle mondiale».

La Chine, grand pourvoyeur de biens de consommation, est le premier émetteur de GES devant les Etats-Unis. Ses émissions augmentent en raison du fort développement de l'activité industrielle.

En juillet, une étude publiée par l'Agence néerlandaise d'évaluation environnementale avait établi qu'au niveau de la planète les émissions de CO2 avaient augmenté de 3% en 2011 [JDLE].



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus