Les nouveaux tarifs de rachat de l’électricité solaire

Le 01 septembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Comme promis, les ministères en charge de l’écologie et de l’économie ont publié, aujourd’hui mercredi 1 er septembre, au Journal officiel les nouveaux tarifs de rachat de l’électricité d’origine photovoltaïque. En 13 pages, l’ «  arrêté du 31 août 2010 fixant les conditions d'achat de l'électricité produite par les installations utilisant l'énergie radiative du soleil » modifie quelque peu la donne pour les exploitants de centrales solaires, et pas seulement sur le plan de la rémunération de l’électron vert.

Le tarif de rachat baisse effectivement pour les installations photovoltaïques, à l’exception de celles classées « intégré au bâti » et dont la puissance n’excède pas 3 kilowatt-crête (kWc). Cette modification est loin d’être la seule apportée à l’économie du photovoltaïque.


Le texte plafonne, en effet, le volume d’électricité rachetée. L’article 4 stipule que : « Le plafond est défini comme le produit de la puissance crête installée par une durée de 1.500 heures si l'installation est située en métropole continentale ou de 1.800 heures dans les autres cas. Pour les installations photovoltaïques pivotantes sur un ou deux axes permettant le suivi de la course du soleil, le plafond est défini comme le produit de la puissance crête installée par une durée de 2.200 heures si l'installation est située en métropole continentale ou de 2.600 heures dans les autres cas. Ce plafonnement ne s'applique pas aux installations solaires thermodynamiques. » Les kWh qui seront produits au-delà de ces plafonds seront rémunérés à 5 cents.


 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus