Les nouveaux pouvoirs du «gendarme de l’air»

Le 30 avril 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le décret modifiant la procédure de sanctions de l'Autorité de contrôle des nuisances sonores aéroportuaires (Acnusa) a été publié le 28 avril au Journal officiel.

Le décret, prévu par la loi du 8 décembre 2009 sur les transports, précise les règles relatives à l'instruction du dossier et à la façon dont s'exerce le droit de réponse des personnes concernées par une amende. Il permet à la France de se mettre en conformité avec la Convention européenne des Droits de l’homme [article 6 : droit à un procès équitable].

Par ailleurs, il redonne à l’Acnusa la main sur l’ensemble de la procédure de sanctions applicables aux compagnies aériennes suite à des violations de règles, concernant les restrictions de vols de nuit par exemple. « Jusqu’à présent, les compagnies étaient auditionnées par la Commission nationale de prévention des nuisances (CNPN) qui proposait une sanction à l’Acnusa chargée de la décision finale », explique Patricia Lemoyne de Forges, présidente de l’Acnusa.

L’Acnusa espère ainsi moduler plus finement les sanctions et raccourcir les délais d’instruction de 6 à 9 mois, au lieu de 12 à 18 mois actuellement.

Décret n° 2010-405 du 27 avril 2010 (JO du 28 avril 2010)

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus