Les nouveaux bienfaits du vélo

Le 17 avril 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Vive la vélorution
Vive la vélorution

La vision du monde des transports de l’Organisation mondiale pour la santé (OMS) est assez déprimante. Dans une brochure mise en ligne mardi 16 avril, l’institution onusienne ne fait pas de détails. Générant 10,5% du PIB européen, le transport réduit de 9 mois environ l’espérance de vie des Européens par la seule exposition aux particules fines, émet le quart des émissions communautaires de gaz à effet de serre et expose 70 millions de personnes à des niveaux excessifs de bruit.

Routes fréquentées et encombrées découragent aussi la pratique de la marche à pied et du vélo. Cette réduction de l’activité physique pourrait être à l’origine d’un million de décès annuels, souligne le bureau européen de l’OMS. D’où l’importance, insistent les rédacteurs, de développer la pratique de la petite reine. En s’appuyant sur la littérature, ils rappellent que la majorité de nos déplacements sont courts: «En Europe, 50% des trajets en voiture sont inférieurs à 5 kilomètres, et 30% à 3 km. […] Ces distances prendraient de 15 à 20 minutes en vélo et de 30 à 50 minutes en marchant d’un bon pas».

Il y a mieux: enfourcher quotidiennement sa bicyclette est bon pour la santé et… l’économie. L’OMS s’est amusée à imaginer les retombées sanitaires et économiques d’une «vélorution», menée dans les 56 capitales d’Europe. Le postulat de départ est simple: 26% des déplacements dans toutes ces métropoles sont faits à vélo, comme à Copenhague aujourd’hui. Résultat: 9.400 vies sauvées (dont 174 à Paris) et plus de 76.000 emplois créés (2.340 dans la ville-lumière).

D’ores et déjà, le vélo emploie directement 33.000 personnes en France. Pas si mal, si l’on se souvient que les collectivités tricolores consacrent environ 5,9 euros par an et par habitant aux aménagements cyclables et aux places de stationnement dédiées.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus