Les nanotechnologies, entre progrès et risques pour l’environnement

Le 27 novembre 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Tout en qualifiant le rôle des nanosciences et les nanotechnologies d'«indispensable» pour réaliser les objectifs «économiques, sociaux et environnementaux de la stratégie de Lisbonne renouvelée», le Conseil compétitivité, réuni les 22 et 23 novembre à Bruxelles, a «souligné qu'il est essentiel d'assurer un développement et une utilisation sûrs, intégrés et responsables».

Les 27 considèrent donc nécessaire d'élaborer, «si besoin est», de nouvelles méthodes d'essai, ou de modifier les méthodes existantes, «afin d'évaluer les risques que pourraient présenter les nanoprojets pour l'environnement ou la santé humaine.»

Déjà en train d'examiner la réglementation en vigueur et de consulter les parties prenantes sur un éventuel «code de conduite», la Commission européenne est désormais chargée par le Conseil de «continuer de suivre l'évolution et l'utilisation des nanotechnologies et de promouvoir la mise en commun des bonnes pratiques en matière de réglementation et de gestion des risques».




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus