Les micro-ondes réchauffent aussi le climat

Le 19 janvier 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une consommation électrique fortement émettrice de CO2
Une consommation électrique fortement émettrice de CO2

Une étude parue le 18 janvier dans la revue Science of the total environment révèle le lourd bilan carbone des fours à micro-ondes.

En Europe, la consommation électrique nécessaire au fonctionnement des 130 millions de fours à micro-ondes émet chaque année autant de CO2 que 8 millions de voitures. En cause, la consommation d’électricité: 9,4 térawattheures par an (TWh), un peu plus que la production d’électricité solaire en France en 2016. Or, souligne Alejandro Gallego-Schmid, chercheur à l’université de Manchester et auteur principal de l’étude: «40% de l’électricité européenne est produite par du charbon et du gaz», importantes sources d’émission de CO2.

 

Volumes et temps à la baisse

En attendant l’essor des énergies renouvelables, les scientifiques suggèrent plusieurs changements d’habitudes chez les consommateurs. A commencer par réduire le temps de chauffe des fours à micro-ondes, qui s’avère là aussi exagérément élevé.

 

Matières secondaires

Le recyclage peut également réduire la facture. Selon l’étude, un quart des émissions de CO2 de ce petit électroménager proviennent de sa fabrication, dont 6% sont liées à l’extraction des matières premières. Conclusion: accroître la durée de vie des produits et leur recyclage pourrait réduire le bilan carbone de ces produits d’usage courant. Autant d’idées pour une future réglementation à l’échelle de l’Union européenne.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus