Les mesures Villepin critiquées par la gauche et les ONG

Le 05 octobre 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Dans un communiqué du 4 octobre, les Verts ont estimé que les mesures annoncées par Dominique de Villepin le matin même relèvent de «l'effet d'annonce et parient pour l'essentiel sur la bonne volonté.» Concernant le relèvement de plafond du Codevi, qui devrait permettre de mobiliser 10 milliards d'euros pour des «prêts écologiques», les Verts estiment que des projets plus sûrs auraient dû être privilégiés, à l'instar de la création d'un livret Climat spécifique.

Selon Béatrice Marre, secrétaire générale à l'environnement et au développement durable au parti socialiste (PS), «les conjectures sur les sommes mirobolantes que rapporterait cette mesure ne reposent sur rien et ne peuvent être comparées à une véritable volonté politique assortie d'engagements budgétaires tangibles, à l'opposé de ce qui a été fait depuis quatre ans.»

Verdict identique pour l'association Les Amis de la terre qui «dénoncent cette mesure court terme purement politique et techniquement médiocre, et le mépris de la concertation dans le processus de décision.» Les Amis de la Terre demandaient en effet la mise en place d'un Livret Climat spécifique. «Avec un Livret Climat spécifique, l'Agence de l'environnement et de maîtrise de l'énergie (Ademe) avait chiffré le potentiel d'épargne collectée après trois ans à 10 milliards d'euros. Cela aurait permis un changement d'échelle réel dans le financement de la lutte contre le changement climatique pour le secteur crucial du bâtiment, ainsi qu'une sensibilisation massive du public via les immenses réseaux bancaires», estime l'association.

Dans le cadre du Réseau action climat (réseau d'association de lutte contre le changement climatique), de nombreuses ONG dont le WWF et Greenpeace déclarent «attendre une actualisation du Plan climat beaucoup plus ambitieuse», en réduisant notamment l'impact des transports dans le changement climatique.

Seule bonne note de la conférence du 4 octobre de Dominique de Villepin selon les Verts, la création d'une réserve naturelle des terres australes antarctiques françaises.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus