Les mérites du marché de quotas vantés cette fois pour le SO2

Le 16 décembre 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Deux mois après avoir publié le bilan 2008 de son marché de quotas pour limiter les émissions d'oxydes d'azote (1), l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) dresse celui du marché instauré pour le dioxyde de soufre (SO2).

En 2008, les émissions de SO2 se sont élevées à 7,6 millions de tonnes, en baisse de 52% par rapport aux niveaux de 1990, soit déjà sous le plafond de 8,95 millions de tonnes fixé pour 2010, indique l'EPA dans un communiqué du 11 décembre. L'ensemble des 3.572 centrales électriques soumises aux quotas ont respecté leur plafond de quotas.

Le SO2 étant à l'origine de pluies acides, la réduction de son émission se verrait déjà dans la «désacidification» de certaines masses d'eau du pays.

Comme le marché de quotas pour les NOx, celui du SO2 a été mis en place dans le cadre de la loi sur la qualité de l'air (Clean air act) en 1990. Le plafond de 8,95 millions de tonnes en 2010 correspond à la moitié des émissions de SO2 du secteur électrique en 1980.

(1) Dans le JDLE «NOx: le marché de quotas américain a réduit les émissions»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus