Les mégots réduisent la croissance des plantes

Le 22 juillet 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Un mégot réduit de 27% la germination du trèfle
Un mégot réduit de 27% la germination du trèfle

La présence de mégots dans le sol réduit fortement la germination et la longueur des pousses de trèfles, selon une étude publiée le 18 juillet dans la revue Ecotoxicology & Environmental Safety.

Importante, cette étude est la première à montrer l’impact des mégots de cigarettes sur la croissance des plantes. Dirigée par des chercheurs de l’université britannique Anglia Ruskin, elle révèle que ces déchets jetés dans le sol réduisent la germination des trèfles (Trifolium repens L.) de 27%, la longueur des pousses de 28% et la biomasse racinaire de 57%.

Filtre nocif

En cause selon eux: les filtres en fibre d’acétate de cellulose (un bioplastique), les scientifiques ayant observé que des déchets de cigarettes non fumées avaient les mêmes effets sur les plantes.

Pollinisation et fixation de l’azote perturbées

Avec 4,5 milliards de mégots jetés chaque année dans le monde, l’étendue de leurs dommages sur l’environnement se précise. «Le trèfle blanc et le ray-grass, les deux espèces que nous avons testées, représentent des cultures fourragères importantes pour le bétail et se retrouvent fréquemment dans les espaces verts urbains. Ces plantes abritent une riche biodiversité et le trèfle blanc est important pour la pollinisation et la fixation de l’azote», explique Dannielle Green, biologiste à l’université Anglia Ruskin.

Sensibiliser les fumeurs

Les chercheurs, qui ont étudié plusieurs zones de l’agglomération de Cambridge, ont trouvé jusqu’à 128 mégots au mètres carré. D’où la nécessite de sensibiliser les fumeurs sur l’effet néfaste de leurs déchets sur la biodiversité. Si des travaux supplémentaires s’avèrent nécessaires, les chercheurs pensent que ces dommages proviennent de la composition chimique du filtre. 

Selon la directive européenne sur les plastiques à usage unique, les fabricants de cigarettes devront bientôt financer le nettoyage et le traitement des mégots.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus