Les médecins britanniques veulent la fin du charbon

Le 20 octobre 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La centrale au charbon de Drax relâche, à elle seule, 13 Mt CO2 par an.
La centrale au charbon de Drax relâche, à elle seule, 13 Mt CO2 par an.

600.000 professionnels de santé estiment qu’il faut arrêter les centrales au charbon du royaume.

Alors qu’en France, des pneumologues –parfois salariés de groupes industriels- contestent l’impact sanitaire de la pollution atmosphérique, les médecins britanniques agissent. Dans un appel inédit, l’alliance sanitaire britannique pour le changement climatique (qui regroupe 600.000 médecins, infirmiers et professionnels de santé) appelle le gouvernement de Theresa May à fermer définitivement les centrales au charbon, qui produisent encore 22% du courant consommé outre-Manche.

Dans le rapport qu’ils publient parallèlement, les membres de la UK Health Alliance on Climate rappellent que les pollutions atmosphériques sont à l’origine de la mort prématurée de 40.000 personnes dans le royaume, chaque année.

3.000 morts par an

Pareil bilan n’est pas imputable, seulement, aux centrales électriques. Voitures, camions, chaudières ont aussi leur part de responsabilité. Mais la fermeture rapide des centrales éliminerait la source fixe la plus émettrice, soulignent-ils. Une source qui serait responsable, à elle seule, du passage de vie à trépas pour près de 3.000 personnes par an et de l’hospitalisation de 68.000 asthmatiques.

Réalistes, les professionnels de santé estiment que l’on peut fermer les centrales au charbon d’ici 2025. Ce qui permettra leur remplacement par des sources d’énergie renouvelables. 

L’an passé, en amont de la COP 21, Amber Rudd, alors ministre de l’énergie, avait indiqué qu’elle souhaitait stopper la production des centrales au charbon en 10 ans. Une promesse restée sans lendemain.

Les centrales britanniques (15 gigawatts électriques -Gwe- de capacités installées) relâchent environ 70 millions de tonnes de CO2 par an.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus