Les Marines se dorent au solaire

Le 06 octobre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

La semaine passée, 150 Marines californiens sont arrivés dans leur nouveau campement, en plein cœur de la région de l’Hemland, au sud de l’Afghanistan. Rien d’original à cela, si ce n’est que ces militaires d’élite ont embarqué une nouveauté dans leur arsenal : des panneaux photovoltaïques.

 

C’est la première fois que l’armée américaine utilise, en opération, des énergies renouvelables. Testés dans le Sahara marocain, ces panneaux Green (pour Ground Renewable Expeditionary Energy System) produiront l’électricité nécessaire au bon fonctionnement de leur bastion.

 

De faible puissance (chaque panneau affiche une capacité de 300 watts-crête), ces systèmes coûtent encore cher. Pour équiper cette compagnie de Marines, le Pentagone a déboursé plus de 50.000 dollars (36.030 euros). Beaucoup plus qu’un générateur fonctionnant au gazole.

 

Certes, mais, loin de leurs bases logistiques, les boys de l’oncle Sam déployés en Afghanistan sont tributaires des convois de l’Otan qui, depuis le Pakistan, acheminent jusqu’aux fortins les plus reculés, eau potable (8 litres d’eau par soldat et par jour), vivres, carburants et munitions.

 

Selon une récente étude de l’institut pour une politique environnementale de l’armée américaine (AEPI selon l’acronyme anglais), un soldat est tué tous les 24 convois de carburant. D’où l’importance de donner une autonomie énergétique aux troupes combattantes. D’autant que transporter l’essence ou le gazole coûte une fortune. Acheté 1 $ aux distributeurs, le prix du gallon (3,78 litres) de carburant atteint 400 $ (288,24 €) une fois livré à ses futurs consommateurs.

 

Si les panneaux solaires résistent aux conditions difficiles de l’Afghanistan, l’armée américaine pourrait s’équiper massivement en panneaux photovoltaïques. Panneaux qui pourraient non seulement produire du courant pour l’éclairage, mais aussi alimenter les équipements électriques et les systèmes d’épuration d’eau.

 

http://www.aepi.army.mil/docs/whatsnew/SMP_Casualty_Cost_Factors_Final1-09.pdf

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus