Les machines à consigne font recette au Royaume-Uni

Le 07 janvier 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Grand succès pour les automates installés dans les supermarchés Iceland au Royaume-Uni
Grand succès pour les automates installés dans les supermarchés Iceland au Royaume-Uni

Dans 5 supermarchés de la chaîne britannique Iceland, l’installation de machines récupérant les bouteilles en plastique est un véritable succès, selon un bilan dressé le 2 janvier par l’entreprise.

Généralisée dans plusieurs pays européens dont l’Allemagne, le Danemark, la Norvège et la Suède, la consigne a du mal à s’imposer à l’échelle de l’Union européenne. Les initiatives volontaires se développent pourtant, notamment au Royaume-Uni, où la chaîne de grande distribution Iceland a mis en place, en mai 2018, sa première machine à consigne. Alors que 5 supermarchés situés en Angleterre, Ecosse et Pays de Galles sont désormais équipés, 311.500 bouteilles en plastique ont été déposées en échange d’un bon d’achat de 10 pence par bouteille. Soit un coût total de 30.000 livres sterling au total (33.400 euros) pour la chaîne britannique.

Iceland poursuit ainsi sa stratégie contre les déchets plastiques inutiles, après avoir annoncé en janvier dernier supprimer tout emballage en plastique des produits de sa marque d’ici fin 2023.

«Populaire et réalisable»

«Ce succès montre que les systèmes de récupération visant à stimuler le recyclage et à lutter contre la pollution par le plastique sont à la fois populaires et parfaitement réalisables. Le ministre de l’environnement Michael Gove doit tenir sa promesse de généraliser la consigne à tous les matériaux», a commenté Will McCallum, responsable des océans à Greenpeace UK.

Stratégie nationale

Cette initiative s’inscrit en effet dans le cadre d’une politique nationale d’éradication des déchets plastiques évitables, annoncée en janvier 2018 par la Première ministre Theresa May. Un véritable challenge alors que 43%[1] seulement des 13 milliards de bouteilles en plastique vendues par an au Royaume-Uni sont recyclées.

En décembre, le gouvernement a publié sa stratégie d’économie circulaire dans laquelle il annonce vouloir généraliser le système de consigne pour les bouteilles et les canettes à l’étude depuis octobre 2017 outre-Manche. Mais ce dispositif ne sera pas opérationnel avant 2023 ans selon l’association Campaign to protect rural England.

Dans tous les supermarchés?

Si Iceland a tiré la première, elle a été rejointe par les plus grands distributeurs britanniques dont Tesco, Morrisons et The Co-op, qui ont lancé des expérimentations l’an dernier. La chaîne compte prolonger son expérimentation pendant 6 mois avant d’opter pour sa généralisation à l’échelle du Royaume-Uni. Une généralisation en bonne voie de l’autre côté de la Manche.

En France, les automates avalant les bouteilles en plastique commencent aussi à essaimer dans les magasins Franprix et Monoprix de Paris et Marseille, selon Arnaud Rolland, directeur RSE de Coca-Cola European Partners. Objectif: une soixantaine de machines dans le courant de l’année 2019. Bonus pour le consommateur: un centime d’euro à réutiliser ou à verser à une association.

 



[1] Selon le cabinet d’étude Eunomia, le taux britannique de recyclage des emballages plastique s’élève plutôt entre 23 et 29%

http://www.journaldelenvironnement.net/article/le-recyclage-des-emballages-plastique-surestime-au-royaume-uni,90784

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus