Les incendies plombent le bilan carbone indonésien

Le 29 octobre 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Près de 120.000 incendies ravagent l'Indonésie.
Près de 120.000 incendies ravagent l'Indonésie.
WRI/GFD

Sans trop de bruit médiatique, l’Indonésie se consume. En se basant sur des relevés produits par des satellites, le site spécialisé Global Fire Data estime que l’archipel subit actuellement près de 120.000 incendies. La faute à la déforestation, bien sûr, mais aussi à la saison sèche, dont les effets sont renforcés cette année par l’épisode El Niño.

CO2 et méthane

Gigantesques, ces feux ravagent, à parts égales, la forêt tropicale et les tourbières. Ce qui n’est pas sans conséquence sur le bilan carbone national. En effet, la destruction par le feu des massifs produit des relâchements considérables de gaz carbonique. Mais c’est du CO2 et du méthane (dont le pouvoir de réchauffement global est 25 fois supérieur à celui du gaz carbonique) que produit l’anéantissement des tourbières.

explosion des émissions

Résultat: une explosion des émissions indonésiennes de GES. Selon des calculs réalisés par Guido van der Werf (université libre d’Amsterdam), les feux indonésiens ont contribué, ces dernières semaines, à l’émission de 1,6 milliard de tonnes équivalent CO2, soit 4 fois les émissions annuelles comptabilisées par Jakarta.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus