Les imprimantes associées au syndrome du bâtiment malsain

Le 28 mars 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les émissions dues aux photocopieurs et aux imprimantes seraient associées au risque du syndrome du bâtiment malsain, un ensemble de symptômes dont souffrent des travailleurs situés dans un même bureau. Ces rejets favoriseraient ainsi l’apparition de difficultés et d’infections respiratoires. C’est ce qu’affirment des chercheurs des universités de Birmingham (Royaume-Uni) et d’Helsinki (Finlande) dans un article publié dans le numéro de mars de la revue Occupational and environmental medicine. L’étude a porté sur une population de 1.016 Finlandais, dont 342 employés de type administratif. Les scientifiques concluent sur l’importance de réduire l’exposition aux émissions des imprimantes et photocopieurs mais aussi des papiers autocopiants, associés à des irritations des yeux et des symptômes respiratoires.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus