Les hivers froids en Europe liés au changement climatique

Le 17 novembre 2010 par Sabine Casalonga
> 
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le réchauffement de l’hémisphère Nord peut induire des hivers froids, conclut une récente étude publiée dans le Journal of Geophysical Research (1).

La fonte des glaces dans l’Arctique de l’Est provoque le réchauffement local des couches inférieures de l’atmosphère – ce qui pourrait induire de fortes anomalies dans les courants atmosphériques et un refroidissement global des continents du Nord.

« Ces anomalies pourraient tripler la probabilité d’hivers de froid extrême en Europe et en Asie du Nord », a expliqué Vladimir Petoukhov, auteur principal de l’étude et climatologue à l'Institut pour la recherche sur les effets du climat de Potsdam (Allemagne), dans un communiqué du 16 novembre. « Les sévères hivers récents, comme celui de l’an dernier ou celui de 2005-06, ne contredisent pas le tableau du réchauffement global, mais le complètent plutôt ».

A l’aide de modèles informatiques, les scientifiques ont en effet simulé une réduction de la couche de glace sur la mer de Barents-Kara au nord de la Norvège et de la Russie et en ont analysé les effets sur la circulation atmosphérique durant l’hiver. 

 

(1) A link between reduced Barents-Kara sea ice and cold winter extremes over northern continents » Petoukhov, V. et Semenov V., J. Geophys. Res. (2010)



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus