Les hivers froids en Europe liés au changement climatique

Le 17 novembre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

 

Le réchauffement de l’hémisphère Nord peut induire des hivers froids, conclut une récente étude publiée dans le Journal of Geophysical Research[1].

La fonte des glaces dans l’Arctique de l’Est provoque le réchauffement local des couches inférieures de l’atmosphère – ce qui pourrait induire de fortes anomalies dans les courants atmosphériques et un refroidissement global des continents du Nord.

« Ces anomalies pourraient tripler la probabilité d’hivers de froid extrême en Europe et en Asie du Nord », a expliqué Vladimir Petoukhov, auteur principal de l’étude et climatologue à l'Institut pour la recherche sur les effets du climat de Potsdam (Allemagne), dans un communiqué du 16 novembre. « Les sévères hivers récents, comme celui de l’an dernier ou celui de 2005-06, ne contredisent pas le tableau du réchauffement global, mais le complètent plutôt ».

A l’aide de modèles informatiques, les scientifiques ont en effet simulé une réduction de la couche de glace sur la mer de Barents-Kara au nord de la Norvège et de la Russie et en ont analysé les effets sur la circulation atmosphérique durant l’hiver.

 

 



[1] « A link between reduced Barents-Kara sea ice and cold winter extremes over northern continents »  Petoukhov, V. et Semenov V., J. Geophys. Res. (2010)



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus