Les habitants du sud de la Chine fortement affectés par la pollution

Le 13 juin 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
10.000 décès, 440.000 jours d’hospitalisation et 11 millions de consultations médicales seraient chaque année causés par la pollution de l’air à Hong Kong, Macao, et le delta de la rivière des Perles fortement industrialisé dans le sud de la Chine. C’est, d’après l’AFP, la conclusion d’une étude de Civic exchange, un think tank basé à Hong Kong. Les auteurs ont par ailleurs évalué à 6,7 milliards de yuans (623 millions d’euros) le coût annuel de cette pollution en termes de frais médicaux et de baisse de productivité. Ils appellent les autorités concernées à mettre en œuvre un plan d’amélioration de la qualité de l’air et à transmettre aux citoyens des données en temps réel sur la pollution. Donald Tsang, chef de l’exécutif de la région administrative spéciale de Hong Kong, avait déclaré en octobre 2007 que la pollution est une question «de vie ou de mort pour Hong Kong», sa compétitivité pouvant diminuer si elle ne s’en préoccupe pas.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus