Les grands succès de NKM, par elle-même

Le 02 janvier 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Invitée, ce lundi 2 janvier, du 7-9 de France Inter, la ministre de l’écologie s’est félicitée de son action. Interrogée sur son plus beau succès, Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) a cité, sans hésiter, le Grenelle de l’environnement «un mouvement de transformation sur lequel on devrait pouvoir rebondir pour sortir de la crise».
 
Reste que ledit mouvement a été initié par son prédécesseur, Jean-Louis Borloo, et grandement soutenu par les fonctionnaires du ministère, notamment par l’actuelle commissaire générale au développement durable, Dominique Dron.
 
Contredite sur l’échec de la contribution Climat-énergie, la maire de Longjumeau a rappelé que «c’est la gauche qui l’a attaquée devant le Conseil constitutionnel», ce qui a effectivement provoqué son abandon par le gouvernement. Un abandon apprécié, en son temps, par nombre de ténors de la majorité présidentielle.
 
La ministre a toutefois promis le retour de la taxe carbone, sans en préciser la date: «Aujourd’hui, on taxe le travail, demain on taxera les importations et la pollution.» Les Chinois sont prévenus.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus