Les gouvernements asiatiques veulent agir contre la pollution

Le 18 décembre 2006 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

D'après l'Associated press, les ministres asiatiques chargés de l'environnement se sont réunis en Indonésie les 13 et 14 décembre pour débattre de la pollution de l'air. Ils ont appelé à une réglementation plus stricte sur les émissions, à l'introduction de normes sur les carburants et à une augmentation des investissements dans les transports en commun. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que la pollution urbaine est à l'origine de plus de 530.000 morts prématurées dans les villes asiatiques chaque année.

Les différents acteurs ont discuté d'une éventuelle harmonisation des normes d'émissions des véhicules en Asie, de l'augmentation de l'utilisation des énergies renouvelables et de la construction d'habitations efficaces sur le plan énergétique. Déjà, les bus de plusieurs villes en Inde, au Bangladesh et au Népal roulent au gaz naturel compressé.

Le Stockholm environment Institute vient de publier une étude sur la pollution de 20 villes majeures d'Asie, montrant que des améliorations de la qualité de l'air ont été apportées depuis 1990. Mais les directives internationales concernant la protection de la santé humaine en lien avec certains polluants ne sont pas respectées dans la majorité des 20 villes.

D'après le journal The Australian, le bureau de protection environnementale de Beijing (Pékin) en Chine a conseillé le 11 décembre aux habitants de la ville de rester à l'intérieur durant la semaine en raison d'un smog épais. Le niveau de pollution aurait en effet largement dépassé la limite de sécurité. Plus de 100 atterrissages et décollages d'avions ont été annulés ce jour-là.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus